Gouverner au féminin : d'Anne de France à Catherine de Médicis, conférence de d'Aubrée David-Chapy

La conférencière présente les pratiques du pouvoir par des femmes d'Etat à la Renaissance.

Société des Sciences

Nombreuses ont été les princesses à s'illustrer comme femmes d'État à la Renaissance. Première d'entre elles, Anne de France a légué un savoir-faire politique et s'est affirmée par sa maternité culturelle, spirituelle, politique et diplomatique auprès de princesses telles qu'Anne de Bretagne, Louise de Savoie ou Marguerite d'Autriche qui ont exercé le pouvoir au XVIe siècle. Son influence se ressent jusque chez la grande reine Catherine de Médicis. Ce sont leurs pratiques du pouvoir au féminin qui seront évoquées lors de la conférence.

pouvoir, femmes, renaissance