La musique est-elle prête à faire sa révolution écologique ?

Rendez-vous pour une séance de débats, de réflexions et de partage avec tous les protagonistes du secteur de la musique pour échanger et s’engager ensemble dans une nouvelle dynamique écologique

Conférences & rencontres

La musique est-elle prête à faire sa révolution écologique ?

La musique participe de l'anthropocène et doit amplifier sa transition écologique.

Alors que nous avançons inexorablement vers l’épuisement des ressources de la planète et que les activités humaines transforment les équilibres de notre monde, interrogeons le monde de la musique, son écosystème, ses filières et ses usages en les replaçant dans leur environnement. Réfléchissons à des solutions, tentons de limiter la catastrophe et anticipons grâce aux alternatives.

Depuis plusieurs mois, la jeunesse européenne manifeste chaque vendredi pour son futur. Cette jeunesse, cœur de cible de l’industrie musicale, nous alerte quant aux enjeux climatiques et environnementaux et demande des actions concrètes.

Depuis les révolutions industrielles du 19è siècle en effet, nous sommes entrés une nouvelle ère géologique, l’anthropocène, où les activités humaines sont devenues un facteur majeur de changements et de risques pour les équilibres des écosystèmes. La planète court des risques majeurs, les sociétés et la musique avec elle. Difficile de ne pas en avoir conscience et pourtant, quelles véritables inflexions sont actuellement menées pour changer de trajectoire ?

La musique est-elle prête à faire sa révolution écologique ?

Le secteur de la musique participe de ces productions humaines et il produit ses propres effets négatifs. De la création, à la diffusion en spectacle, sur supports, en streaming en passant par la promotion, les pratiques n’incluent pas systématiquement une portée écologique.

Au fil de leurs publications, des études prennent la mesure des pollutions et des risques encourus, mais déjà les faits parlent d’eux-mêmes : des disques produits et vendus par millions qui échappent à toute filière de récupération, des espaces de stockages nécessaires toujours plus importants, les semi-remorques des tournées, les scénographies toujours plus gourmandes en énergies, les groupes électrogènes, les parkings bondés des festivals et des salles…. Ainsi, c’est l’ensemble des activités musicales qui méritent d’être repensées pour mieux s’accorder avec des capacités énergétiques disponibles et renouvelables. Nous devons passer de la gestion à l’action.

L’innovation peut-elle être durable dans la musique ?

En France, les startups ne sont qu’une poignée à se lancer pour « réinventer » le secteur de la musique vers cet objectif et ainsi limiter les effets causés par une activité humaine excessive. Entendue comme cycle perpétuel d’invention et de déploiement dans les systèmes productifs, l’innovation peut aussi être porteuse de risques. D’autant plus si elle reste uniquement centrée sur les usages.

Pour celles et ceux qui se mobilisent, un monde de la musique laissant les usages s’inventer dans des imaginaires infinis dans un monde de ressources finies est encore possible. Leurs pratiques, nous les connaissons sous le label de développement durable, de réemploi, de frugalité ou sobriété, de résilience ou même de low tech, de lutte contre l’obsolescence programmée, de circuits-courts, d’économie sociale et solidaire, d’économie circulaire ou encore d’économie de la fonctionnalité et de la coopération.

Alors, mobilisons ces idées et adaptons la musique à l’anthropocène, vers un secteur de la musique plus solidaire et durable !

L’AMA, Cap Digital et l’IRMA, en partenariat avec Sacem Université, vous donne rendez-vous le 17/06 chez Cap Digital pour une séance de débats, de réflexions et de partages avec tous les protagonistes du secteur de la musique : artistes, chercheurs, professionnels de la musique, prestataires, organismes…. L’occasion de s’engager ensemble dans une nouvelle dynamique.

Des ressources pour la transition écologique de la musique

Les données, les études

Spectacle

Streaming

Article ”_Streaming Actually Produces More Pollution Than Any Other Music Format, Report Finds_", Daniel Sanchez, Digital Music News, 2019.

Article "_Is Streaming Music Dangerous to the Environment? One Researcher Is Sounding the Alarm_, Jon Blistein, Rolling Stone, 2019.

  • Greenpeace #ClickClean. "Vos apps sont-elles écolos ?", rapport 2016.

Projet ASMA (Arts de la Scène et Musique dans l'Anthropocène)

Global & numérique

Les solutions, les outils

Musique, low tech, anthropocène, développement durable, économie circulaire, énergie, spectacle, streaming, iso 20121