logologo
AideLoading...
Samedi 16 septembre 2023, 13h30, 20h00Passé
Conditions
15/12€ Billetterie en ligne - 17/14€ Billetterie sur place | Jauge : 179 places
Septembre 2023
Samedi 16
13:30 - 18:30
20:00 - 22:30
Accessible aux handicapés moteurs
De 12 à 121 ans

Théâtre de l'Œuvre

1 rue mission de France, 13001 Marseille
  • Bouches-du-Rhône
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur

Visites guidées du Théâtre et Spectacle "Aimer en Stéréo" Compagnie Nuit Verticale au Théâtre de l'Œuvre

Visites gratuites et guidées du Théâtre de l'Œuvre
Samedi 16 septembre 2023, 13h30, 20h00Passé
Conditions
15/12€ Billetterie en ligne - 17/14€ Billetterie sur place | Jauge : 179 places
©Emile Zeizig

Visites gratuites et guidées du Théâtre de l'Œuvre

Le samedi 16 septembre à partir de 13h30

Venez découvrir le Théâtre de l'Œuvre, situé 1 rue Mission de France, l’un des derniers théâtres à l’italienne de Marseille. Reconnu Tiers-lieu culturel et citoyen depuis 2020, c’est aussi un immeuble entier, avec des loges, un atelier de couture, des salles de répétition, des costumes… et une histoire, portée par l'Association La Paix, son équipe et ses bénévoles depuis 1931 !

Aimer en Stéréo, un spectacle de La Compagnie Nuit Verticale écrit par Gaëlle Bien-Aimé et mis en scène par Marion Lévêque.

Azani V. Ebengou et Floriane Vilpont alias Clermesine, seront au Théâtre de l'Œuvre de Marseille le samedi 16 septembre, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2023, pour questionner la relation au territoire, à nos racines et à la liberté.

Mais qui est Clermesine ?

Clermesine laisse sa radio constamment allumée. Seule avec ces voix qui diffusent l'intense, l'espérance et l'absurde. Seule avec ses guerres perdues et sa rage de vivre. Elle est désormais loin d'un pays pour lequel elle s'est battue. Un pays qu'elle a emballé dans le peu de choses qu'elle pouvait emporter avec elle.
Poétesse et militante, elle vit maintenant seule dans son appartement à Brooklyn. Elle est partie de Port-au-Prince si soudainement qu’elle a du mal à dissocier les réalités. Est-ce parce qu’elle dévore tous les articles qui mentionnent son pays ? Qu’elle écoute la radio en passant nerveusement d’une fréquence à l’autre comme si elle attendait une nouvelle en particulier.Comme si quelque chose allait se passer et qu’elle ne voulait pas rater le miracle. Au pays, la radio est un parloir, un confessionnal, un commissariat pour les plaintes et cris de détresses. Elle s’accroche à ces voix sur lesquelles elle met un visage, une vie. Ces voix qui relatent le quotidien au pays, qui pleurent, vocifèrent ou scandent des "propossolution-de-sorties-de-crise".
Une étudiante en fac de médecine a été enlevée puis libérée. Les ravisseurs ont demandé une somme insensée au point où la mère a dû faire une tournée médiatique pour demander grâce.L’étudiante n’a pas survécu au rapt. Suicide. Refus de l’abjection ? Le nom de la victime hante ses nuits glacées dans cette immense ville lumineuse que l’exil ne lui a pas encore permis d’apprécier.
La colère l'a fait vaciller, elle est au bord du précipice quand elle réalise que l’étudiante a été enlevée à la sortie d’une soirée littéraire dont elle fut l’invitée. Aimer la poésie jusqu’à affronter les rues ? Aimer la poésie dans une ville qui nous fait perdre les mots ? Ultime résistance face à l’ignominie. Alors Clermesine s'accroche aux sons, aux odeurs et au rêve de liberté. Elle va devoir s'inventer une autre vie et conserver son pays dans un poème chantier, un poème-mémoire, un poème-éternité.

Distribution

Clermesine : Azani V. Ebengou et Floriane Vilpont
Texte : Gaëlle Bien-Aimé
Mise en scène : Marion Lévêque
Compagnie : Nuit Verticale

La Compagnie Nuit Verticale a été créée en 2019 par la metteuse en scène Marion Lévêque. Depuis la création de sa compagnie en 2019, elle a principalement travaillé à partir de textes d'autrices contemporaines qui s’emparent de notre monde contemporain pour en dénouer les fils, en déconstruire les mécanismes et proposer aux spectateur.ices une expérience sensible qui émancipe et apporte de la nuance. Chacune à leur manière, ces autrices donnent accès à un de ses imaginaires "empuissantant", comme aime à les appeler Alain Damasio, en tant qu'ils véhiculent "des idées, des sensations, des perceptions qui nous arrachent à nos habitudes, redonnent une puissance à nos désirs mutilés ; des univers qui activent l’envie de vivre autrement en prenant ce monde-ci à bras-le-corps." Soutenir et rendre visible des textes d'autrices vivantes fait sens aujourd'hui, dans un milieu où cette parole est encore trop rare et pourtant essentielle.

Durée de la pièce : 40 minutes

À partir de 12 ans

Types d'événement
Spectacle / Lecture
Thèmes 2023
Patrimoine vivant
J’accepte que l’image puisse être librement utilisée, à la condition de l'attribuer à l'auteur en citant son nom, et partagée dans les mêmes conditions.
Conditions de participation
Tarif préférentiel, Tarif habituel
Type de public
Tout public

À propos du lieu

Théâtre de l'Œuvre
1 rue mission de France, 13001 Marseille
  • Bouches-du-Rhône
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Tags
Lieu de spectacles, sports et loisirs
Très beau théâtre à l'italienne de 179 places, construit dans les années 1960 par l'Association La Paix.
Accès
Accès libre.
©Dominique Milherou