Residence of Theatre Indianostrum de Pondichery with three shows: "Kunti Karna", "Karuppu" and "Earth of ashes"

Three shows of the theatre Indianostrum of Pondicherry

Koumarane Valavane who had received(welcomed) The âtre of the Sun for the de but of its re pe titions of’« A room(chamber) in India», in January, 2016 in The atre Indianostrum of Pondiche ry, pre sentera, with its troop, three shows, in Tamil and in français surtitre s, on a music of Jean-Jacques Lemêtre. Kunti-Karna//19> April 30th 2017La day before(watch) of the battle which will bring into conflict her(it) has ̀ her frère Arjuna, Kunti visits has ̀ her ls Karna and re vèlele mystère him(it) her birth. Earth of ashes//3> May 21st 2017 an artist of the popular shape Ellammanattam which tells the story of Ellamma, conside re e as the de esse of the victims, rêve of an e trange history who(which) passe e in a concentration camp. Karuppu (Black)//May 24th> June 4th 2017Un the âtre dances who(which) makes and de fait the links which join (masculine) Purusha and Pakriti (feminin) has ̀ tra-towards five mythical gures (Iphige nie, Ophe lia, Clytemenestre, Me de e and Kali).

About the venue

Historiquement, c’est la IIIe République qui, en 1889, décida d’étendre son domaine militaire dans le bois de Vincennes, d’y établir un polygone de tir et de créer des ateliers de pyrotechnie et d’artillerie. En 1970, la Cartoucherie – lieu témoin de l’architecture industrielle du XIXe siècle – est un site abandonné par l’armée, destiné à être rasé. C’est alors que commence une aventure unique : la transformation de cette enceinte militaire en lieu culturel. Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil s’installent en août 1970 ; puis, au fil des ans, les théâtres de la Tempête, de l’Aquarium, de l’Épée de Bois, du Chaudron ouvrent leurs portes à la création contemporaine et aux innovations artistiques d’une génération turbulente et audacieuse. En quelque quarante ans, les lieux ont bien changé : les hangars désaffectés sont devenus des espaces chaleureux qui accueillent, chaque année, des milliers de spectateurs et des centaines d’artistes. La Cartoucherie abrite également, depuis 1989, l’ARTA (Association de Recherche des Traditions de l’Acteur) et, depuis 1999, l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson, centre de formation et de création chorégraphique. À Paris, en plein bois, un espace de création, inattendu, unique : l’accord magique de la nature et de la culture.

Access: - En métro : ligne 1 jusqu’à Château-de-Vincennes, puis le bus 112*, arrêt Cartoucherie. - En voiture : à partir de l’esplanade du château de Vincennes, longer le Parc floral de Paris sur la droite par la route de la Pyramide ; au rond-point, tourner à gauche. Entrée parking Cartoucherie, 2e portail sur la gauche. - En vélib'