PIERRES LEVÉES

LA PART DU MINÉRAL

S’appuyant sur l’œuvre sculpté en pierre d’Ossip Zadkine, l’exposition propose une réflexion sur ce matériau de prédilection des artistes depuis les origines. Plusieurs ensembles jalonnent la collection du musée Zadkine offrant une mise en perspective d’œuvres contemporaines – photographie, sculpture, vidéo – s’inscrivant dans un lien renouvelé à la nature. Objets sacrés provenant de cultures anciennes et sculptures modernes du début du XXe siècle d’inspiration primitiviste dialoguent par affinités. Elles constituent le premier versant d’un récit se poursuivant par un volet contemporain. Ce dernier, centré sur des pratiques artistiques utilisant la pierre pour elle-même, ses vertus, sa mémoire, réunit diverses personnalités autour de Marko Pogacˇnick, artiste slovène exposé pour la première fois à Paris et auquel l’UNESCO a décerné le titre d’artiste pour la paix en 2016. Sont ainsi rapprochés des artistes, issus du champ conceptuel des Années 70 avec des pièces emblématiques, et des figures de la jeune scène contemporaine apportant un éclairage inédit sur la part dynamique et vivante de l’élément minéral. À l’occasion du cinquantenaire de la mort de Zadkine, cette exposition constitue un hommage au maître de la taille directe. Elle renouvelle le regard porté sur son œuvre et réactive l’énergie de l’atelier, espace d’élaboration des idées et de création des formes. Accompagnant et prolongeant l’exposition, des workshops sous la direction de Marko Pogacˇnick, et un programme de rencontres publiques entre artistes et scientifiques confrontant leurs expériences, sont proposés aux visiteurs.

, exposition, musee

A propos du lieu

100, bis rue d'Assas, Paris 6ème, 75006, Ile-de-France
  • Musée de France

A deux pas du jardin du Luxembourg et de Montparnasse, le musée Zadkine, lieu de mémoire et de charme est dédié à l’œuvre du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine (1890-1967), maître de la taille directe, figure majeure de l’École de Paris. La maison, et l’atelier qui l’abritent, furent le lieu de vie et de création de l’artiste de 1928 à 1967. Niché dans la verdure de son jardin peuplé de sculptures, le musée a été rénové à l’occasion de ses trente ans au plus près de l’esprit d’atelier, dont il est l’un des derniers lieux à témoigner. La présentation de ses collections, repensée autour de la question de la matière, fait dialoguer sous la lumière des verrières, plâtres, terres, bois et pierres. A deux pas de Montparnasse où Modigliani, Cendrars, Henry Miller et bien d’autres se croisèrent, ce lieu consacré à l’un des représentants majeurs de l’École de Paris, est une enclave aux accents slaves à (re)découvrir.

Accès: RER B : Port Royal- Bus 83, 38, 82, 91 Métro : Notre-Dame-des-Champs, Vavin Horaires : 10h-18h du mardi au dimanche sauf jours fériés Entrée libre dans les collections hors exposition temporaire

Musée zadkine © Musée Zadkine

Créé par Sylvie Colombie Culture mardi 18 juillet - 21:32

- Contacter