Josep Maria Miró au festival de dramaturgie « Les éclosions printanières » de Fontenay en Scènes

Nerium Park de Josep Maria Miró, un huis-clos sur la méfiance, la désolation, la peur, sur fonds de crise immobilière, au week-end "Les éclosions printanières", sous la tutelle de Véronique Bellegarde

Le week-end des 18 et 19 mai les espaces de création de Fontenay-sous-Bois accueillent une rencontre autour des nouvelles écritures théâtrales, en collaboration avec Le Zéphyr, sous la tutelle de Véronique Bellegarde. Sous le nom de Les éclosions printanières, sept auteurs de France, Suède, Royaume-Uni et Catalogne participent à un marathon d’écriture, des rencontres et des lectures de leurs textes. Les autres auteurs invités sont Adrien Cornaggia, Frédéric Sonnta, Sara Stridsberg, Stéphanie Marchais, Pauline Peyrada et Kate Tempest.

Josep Maria Miró (1977 Vic, Catalogne), est journaliste avant de s’adonner pleinement à l’écriture théâtrale. Diplômé en dramaturgie (Institut du Théâtre de Barcelone), il est l’auteur d’une quinzaine de pièces et lauréat de nombreux prix, notamment du prestigieux Prix Born (meilleur texte catalan) remporté à deux reprises, en 2009 et en 2012. Ses pièces ont été traduites dans une vingtaine de langues et représentées et lues dans de nombreux pays.

En France, ses textes ont fait l’objet de nombreuses lectures et mises en espace, notamment àThéâtre Ouvert, la Mousson d’été, le Théâtre du Rond-Point, la Comédie Française, la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon. Ses textes sont traduits en français par Laurent Gallardo, membre de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale, en étroite collaboration avec l’auteur.

Nerium Park (2012)

Traduction : Laurent Gallardo

Mise en espace : Véronique Bellegarde

Avec : Eric Berger ; Julie Pilod

Musique : Antonin Fresson.

« Olivier et Marta viennent d’acquérir un appartement dans un lotissement nouvellement construit, Le Nerium Park. Mais ils découvrent qu’ils sont les uniques habitants d’un lotissement désert, où les logements ne se vendent pas... Sur fond de crise économique, Nerium Park nous plonge dans le désarroi d’un couple aux prises avec une réalité sociale qui chamboule une certaine idée du bonheur. » Rencontre avec Josep Maria Miró et Laurent Gallardo

Nerium Park (éditions Món de llibres, 2012, prologue de Fabrice Corrons), a été mise en scène en 2013 en Catalogne. La même année, elle a été couronnée par deux prix. La pièce est traduite en espagnol, français, grec et anglais, et compte avec de productions internationales à Buenos Aires, Athènes et Nicosia, et une lecture au Théâtre des Halles lors du Festival d’Avignon en 2015 sous la direction de Veronique Bellegarde.

Programme complet ici

rencontre, lecture, nouvelles écritures, théâtre