LAND LOVER Defender

L’artothèque de Pessac embarque les créations "félines" de l’artiste Chantal Raguet pour une exposition itinérante dans une caravane au sein des espaces naturels du territoire métropolitain.

  • Exposition
  • ,
  • Art contemporain

Dans une société où l’homme chasse plutôt l’homme, la bête sauvage comme on l’entendait dans l’Antiquité existe-t-elle toujours ? L'exposition FAUVES et usage de vrai, met en scène, autour de roulottes et wagons de cirque, des œuvres tissant des liens entre fauves, dressage et camouflage. Extension mobile de cette exposition présentée à l’Artothèque jusqu’à la fin du mois d’aout, LAND LOVER Defender de l’artiste Chantal Raguet largue les amarres pour se poser alternativement dans des espaces naturels remarquables de la métropole, le temps d’échanges artistiques inédits avec les publics.

Une extension mobile de l'exposition FAUVES et usage de vrais

Chacune des propositions met en scène la figure du fauve-le félin, ses usages, les différents signifiants de sa représentation et traces de sa présence. Cette exposition réunira des dessins de « jaguars », un ensemble d'aquarelles reprenant les motifs qui couvrent les avions des pilotes de chasse, tout comme une vidéo, des objets mobiliers, des peaux de bêtes en vêtements cousus, des photographies ornées de Strass de Swarovski ou des papiers peints griffés témoignant de la pluralité des médiums employés.
Ces oeuvres s'inscriront spatialement à l'Artothèque dans diverses installations rappelant cages, wagons, roulottes. A l’image des convois de cirque et des déplacements militaires, le projet LAND LOVER Defender symbolise ce nomadisme culturel et artistique. Ainsi, créations hybrides et innovantes accompagneront la caravane tout au long de ses déambulations à travers la multiplicité des paysages de la métropole bordelaise. Reprenant les motifs camouflages, tigres et fauves, la caravane renfermera un mobilier original (peau de bêtes en vêtement, tableaux, photographies, vêtements de dompteurs, plumeaux, livres, affiches, vaisselle, textiles).
Lors des haltes de la déambulation de la caravane, des temps de rencontres artistiques interdisciplinaires et d’ateliers d’expérimentation sont proposés gratuitement - rencontres avec Chantal Raguet, temps festifs, lectures, concerts, ateliers arts visuels et gastronomiques…

Commissariat : Anne Peltriaux et Corinne Veyssière, co-directrices artistiques de l'Artothèque

Chantal Raguet

Chantal Raguet interroge les frontières entre le décor, l’ornement et les arts décoratifs. Elle définit sa démarche comme un style décoratif « transgressif », qui touche au recouvrement mural, au motif et au mobilier. Dans son travail, il y a une certaine forme de volonté de tromper sur l’apparence, sur l’aspect, tout en conservant une portée esthétique, poétique ou symbolique. Son vocabulaire plastique passe par la collecte obsessionnelle, l’accumulation, la répétition, la déconstruction, le renversement, l’inversion, la contradiction. « J’évolue parmi des éléments de proximité, considérés comme banals, quotidiens, vulgaires ou désuets. Je procède par prélèvements et pratique le vandalisme oculaire. Je les réactive et questionne leurs places et valeurs respectives. »

Une proposition Les Arts au Mur Artothèque , en partenariat avec l'Espace Alain Coudert Pessac, Pessac Animation, le Centre social Beaudésert Mérignac, Mix-Cité Talence, le Centre de loisirs des Iris Lormont, l'Ecosite du Bourgailh, Musiques de Nuit, pôle culturel de Camponac et l'Institut Bergonié Bordeaux

Informations complémentaires

>> Gratuit sans réservation

Accès : tram B et VCub station Saige / bus 24, 34, 54 arrêt Serpent / bus 35 et 58 arrêt Esplanade des Antilles, bus 44 arrêt Saige

Retrouvez toute la programmation autour de l'itinérance LAND LOVER Defender sur lesartsaumur.com

Une proposition accueillie à Bordeaux, Cenon, Lormont, Mérignac, Pessac, Talence

Un événement de l’Été métropolitain, programmation Bordeaux Métropole

Un Eté rêveur

A propos du lieu

68 rue de l'Horloge, Pessac

Créé par Mlegrand Bordeaux-metropole mardi 18 juillet - 21:44