Le divan littéraire : Anne Dufourmantelle l'éditrice

L'Espace Andrée Chedid invite des écrivains contemporains qui rendent hommage à Anne Dufourmantelle. Sur réservation

  • Culture et loisirs
  • Conférences
  • ,
  • Littérature / Contes
  • Espace Andrée Chedid
  • Centre-Ville
© Belinda Cannone

Dans le cadre de sa programmation Le divan littéraire l'Espace Andrée Chedid invite des écrivains contemporains qui témoignent avec émotion de leur expérience singulière au travers de l’écriture.

Hommage à Anne Dufourmantelle

Philosophe et psychanalyste, Anne Dufourmantelle, s’est engagée au sein du Conseil Scientifique de l’Espace Parent-Enfant et du Collège de l’Espace Andrée Chedid en soutenant les initiatives présentées par ces structures avec élégance et attention. Née en 1964, elle a disparu prématurément en 2017 dans des circonstances tragiques.

Auteur de La Vocation prophétique de la philosophie, de La Sauvagerie Maternelle, de Puissance de la douceur et de En cas d’amour, un hommage singulier lui est consacré dans le cadre du divan littéraire pour témoigner de sa vie, son œuvre avec la participation de Jean-Philippe Domecq, romancier et de son activité d’éditrice avec les contributions de Belinda Cannone, écrivain et maitre de conférences de littérature comparée à l’Université de Caen.

Anne Dufourmantelle appréciait particulièrement Léon Chestov qui écrivait : « L’homme est un itinérant en relation avec la transcendance ; plus les circonstances l’assujettissent, plus il se sent le devoir d’être libre ». Une exigence de liberté qu’elle partageait au plus profond d’elle-même comme elle l’a montré jusqu’au bout.

Anne Dufourmantelle l'éditrice par Belinda Cannone, mardi 10 mars 2020 de 19h30 à 21h30

Plusieurs ouvrages de la romancière et essayiste Belinda Cannone ont été édités avec l’aide d’Anne Dufourmantelle. Seront évoqués les thèmes privilégiés par l’auteur comme le désir, l’amour, l’identité, la féminité, le sentiment d’imposture, les préjugés et les lieux communs dans le sillage des différents ouvrages : L’écriture du désir (prix de l’essai de l’Académie française), Le sentiment d’imposture (Grand prix de l’essai de la Société des Gens de Lettres), La bêtise s’améliore et La Tentation de Pénélope.

Peut-être pas immortelle

Frédéric Boyer a écrit les trois poèmes qui composent ce livre après la mort tragique de sa compagne, Anne Dufourmantelle. Le premier est une invocation, tout autant qu’une évocation, un texte pour dire la douleur, la stupéfaction, l’incompréhension. Le deuxième est une lamentation et une interrogation. Le troisième élargit l’interrogation sur la mort, qui sous-tend le livre entier, aux autres vies dans laquelle s’insérait celle qui n’est plus

CLAVIM, Espace Andrée Chedid, Le divan littéraire, Anne Dufourmantelle, ateliers parents, Belinda Cannone, Frédéric Boyer

About the venue

Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h, le samedi de 9h à 19h.
Fermeture estivale.

Access: Métro: Mairie d'Issy, ligne 12

Espace Andrée Chedid