[En ligne] Espace

Ontologie du christianisme médiéval en images

Christ en majesté, Missel de Saint-Denis, Paris, BnF, latin 9436, f 15v., (Arras, abbaye de Saint-Vaast, XIe s.)

Le terme « espace » n’existe pas en tant que tel dans le vocabulaire des écritures et de ses commentateurs pour qualifer une étendue, une surface ou un volume défnissable. La délimitation de l’expérience spatiale dans les écrits chrétiens nécessite donc de saisir un champ sémantique à partir d’un vocabulaire polysémique et surtout relationnel. Les fgurations de ces relations spatiales mettent en images ce champ notionnel ; elles sont une source permettant d’approcher, par le visuel, un système spatial médiéval cohérent. Celui-ci semble reposer sur quelques relations élémentaires dont la première serait la distance qui sépare l’homme du divin, le spatium, au sens d’intervalle dans son acception originelle (spatial ou temporel). Ce seul rapport permettrait de comprendre la construction intellectuelle d’un espace chrétien par ses dimensions, ses repères, ses qualités et ses rapports d’échelle.

___

Intervenants
Mathieu Beaud (INHA) et l’équipe OMCI.
Chercheur répondant : Florian Mazel (université Rennes 2)
___

À propos de ce séminaire

L’OMCI se propose comme une encyclopédie visuelle du christianisme médiéval. Elle pose comme principe que l’essentiel du contenu énonciatif d’un grand nombre d’images du Moyen Âge ne relève pas seulement du contingent de l’histoire, mais d’un christianisme comme système de pensée et comme représentation d’un monde régi par des lois. C’est cette ontologie du christianisme, directement ou implicitement convoquée dans le discours visuel des images religieuses et scientifques, que le programme contribue à mettre en lumière. Pour ce faire, il défnit de grands axes conceptuels (Rubriques) ainsi qu’un lexique contrôlé (Thématiques iconographiques) dans le site web où ses résultats sont publiés (omci.inha.fr), et il y analyse un noyau documentaire exemplaire de l’ensemble des représentations fgurées par lesquelles se construit, s’exprime et se partage l’expérience médiévale du religieux. Pour accompagner ce changement de paradigme en iconographie médiévale, le domaine de l’histoire de l’art des IVe au XVe siècle organise un séminaire mensuel qui traitera de rubriques en cours d’écriture.

Voir le programme complet du cycle de séminaires