Der Freischütz / Carl Maria von Weber

Opéra romantique en trois actes

©-plainpicture_Westend61_Stefan-Kranefeld

L'opéra de Carl Maria von Weber (1786-1826), eut, dès sa première interprétation en 1821, un retentissement considérable. Expression virtuose des recherches que le compositeur allemand menait pour rompre avec la tradition et les formules anciennes de l'opéra italien, Der Freischütz fut immédiatement fêté comme un évé­nement : la naissance de l'opéra romantique allemand. Par l'importance inédite dévolue à l'orchestre et par la subtilité dramatique avec laquelle se développe l'histoire fantastique de Max, tant Beethoven que Wagner furent tour à tour enthousiasmés. Les metteurs en scène Jossi Wieler et Sergio Morabito interrogent, pour leurs débuts en France, l'arrière-plan idéologique de ce conte qui contient en son centre le pacte diabolique que signe le chasseur Max avec une force surnaturelle et maléfique pour lui assurer non seulement la victoire lors d'un combat de tir mais avant tout la main de la jeune Agathe dont il est éperdument amoureux. À la tête de l'Orchestre symphonique de Mulhouse, Patrick Lange fait, avec cette production, ses débuts à l'Opéra national du Rhin.

En allemand, surtitré en français et en allemand

Rencontre Der Freischütz à la Librerie Kléber le 16 avril à 18h

opéra, patrick Lange, Jossi Wieler, Sergio Morabito

About the venue

19 place Broglie, Strasbourg