Liberté au grand R

dans le cadre de l'opération "colonies apprenantes" par le Ministère de l'Éducation Nationale.

  • Le développement durable et la transition écologique (découverte et protection de la nature)
  • ,
  • Le sport, les sports de nature

A 1270m d’altitude, Le centre de vacances

vous ouvre les portes de paysages somptueux,

au cœur du Parc Régional des Volcans

d’Auvergne, sur la terre des Milieux (proche

des 3 départements : Puy-de-Dôme, Haute-

Loire, Cantal).

Site naturel et magnifique, préservé, nous

parcourrons les pâturages fleuris, nous

découvrirons une faune et flore variées,

ferons des escapades, nous jouerons dans les

forêts…Tout cela sans oublier de prendre un

super bol d’air sur le territoire vert Auvergnat,

sans oublier de se détendre et de profiter des

vacances et de favoriser le Vivre Ensemble.

Le dépaysement est total, l’impression de

grands espaces donne une dimension

d’aventure au séjour.

L’hébergement se fait en chambre de 3 à 5 lits

dans une ancienne ferme disposant de salles

d’activités.

Notre TEAM est là pour gérer tous les

moments de la journée, de l’arrivée au départ

de vos enfants.

Présentation de l'organisateur et du projet éducatif
Le CFAG est une association d'éducation populaire, proposant des formations à l'animation (BAFA et BAFD). Nous organisons également des séjours des vacances.
Projet éducatif
10-PE CFAG 2018.pdf
Numéro de l'organisateur
077ORG0647
Numéro de déclaration du séjour
770647
Protocole sanitaire (si vous souhaitez déposer une pièce-jointe, merci de le préciser dans champ et la joindre dans le champ suivant)
Depuis 12 mai 2020, les accueils sans hébergement ont pu recommencer à fonctionner sous conditions et dans le respect d’un protocole sanitaire strict. Les accueils avec hébergement vont également pouvoir reprendre leurs activités à compter du 22 juin. Trois principes directeurs sont observés pour leur organisation dans cette période de crise sanitaire : • la sécurité, • le contrôle • la traçabilité des séjours et le maintien d’une offre de loisirs éducatifs de qualité en leur sein. Nous nous engageons à respecter strictement les recommandations sanitaires : le nettoyage approfondi des locaux préalablement à l’ouverture des lieux d’accueil et d’hébergement. Les objets fréquemment touchés (poignées de portes, surfaces, sanitaires, sols, le cas échéant objets à vocation ludique ou pédagogique …) doivent être quotidiennement désinfectés avec un produit virucide (produits d’entretien virucide (norme NF EN 14476 ou eau de javel diluée à 0,5 % de chlore actif [1 litre de javel à 2,6 % dans 4 litres d’eau froide]). Des points d’eau en nombre suffisant pour permettre le lavage des mains doivent être prévus à proximité des lieux d’accueil et d’activités, à défaut, du gel hydroalcoolique sera mis à disposition. La présence de savon en quantité suffisante pour les enfants et de gel hydroalcoolique ou de savons pour les personnels. L’approvisionnement en équipements et produits nécessaires à l’hygiène est une priorité (savon liquide, essuie-mains à usage unique, poubelles à ouverture non manuelle). Avant le départ, et en fonction du nombre de mineurs accueillis, un marquage au sol est installé devant le lieu d’accueil de manière à inciter les responsables légaux et leurs enfants à respecter la distanciation d’un mètre minimum. Si la configuration des locaux et la sécurité le permettent, deux accès simultanés sont organisés. Les familles peuvent conduire leur enfant directement sur le lieu de séjour. Dans ce cas, leur accueil devra permettre de respecter les règles de distanciation physique et les gestes barrières. Sauf exception, les responsables légaux ne doivent pas être admis sur les lieux d’accueil. En cas d’accès, ils doivent être munis de masques. Les conditions d’hébergement • Le nombre de lits par chambre sera fixé par l’organisateur. Il devra permettre le respect des règles de distanciation physique. •Une distance de 1m entre chaque lit devra être respectée. • L’utilisation en simultané des deux couchettes d’un lit superposé est autorisée, à la condition que les mineurs y soient couchés tête-bêche. • Le port du masque n’est pas requis pour les mineurs sauf lorsqu’ils présentent des symptômes d’infection à la covid-19 ; auquel cas, ils sont isolés, munis d’un masque adapté, dans l’attente d’une prise en charge médicale. La prise de température • Les responsables légaux du mineur seront invités à prendre sa température avant le départ pour l’accueil. En cas de symptômes ou de fièvre (38°C), l’enfant ne doit pas prendre part au séjour et ne pourra y être accueilli. • Les accueils doivent être équipés de thermomètres pour pouvoir mesurer la température des enfants (ou des personnels) dès qu’ils présentent des symptômes.  Les activités • Les activités doivent être organisées par petits groupes, ne dépassant pas 15 jeunes (encadrants non-compris). • Les groupes sont constitués, dans la mesure du possible, pour toute la durée du séjour. Ils peuvent cependant être adaptés pour tenir compte notamment de la nature des activités menées. • Les possibilités d’interactions entre sous-groupes seront réduites, en organisant les activités et l’utilisation des lieux communs en fonction de ces sous-groupes. • Le programme d’activités proposé doit tenir compte de la distanciation physique et des gestes barrières. Doivent être prévues des activités permettant de respecter les règles précitées. Chaque activité proposée fait l’objet d’une évaluation préalable et d’une adaptation au regard de ces règles. • Lors d’échanges de livres, ballons, jouets, crayons etc. le lavage des mains des mineurs et la désinfection du matériel sont effectués avant et après l’activité de façon à limiter les risques de contamination. • Les activités organisées à l’extérieur de l’enceinte de l’accueil ne peuvent rassembler plus de 15 jeunes (encadrants non-compris). • L’organisation d’activités en plein air doit être conçue de façon à ce que le nombre de mineurs présents simultanément dans les espaces utilisés permette le respect de la distanciation nécessaire. • Les personnes intervenant ponctuellement au sein des accueils, notamment pour la mise en place d’activités culturelles, physiques et sportives, peuvent être admises au sein du séjour dans le respect des règles de distanciation sociale et des gestes barrières. Les activités • Les activités doivent être organisées par petits groupes, ne dépassant pas 15 jeunes (encadrants non-compris). • Les groupes sont constitués, dans la mesure du possible, pour toute la durée du séjour. Ils peuvent cependant être adaptés pour tenir compte notamment de la nature des activités menées. • Les possibilités d’interactions entre sous-groupes seront réduites, en organisant les activités et l’utilisation des lieux communs en fonction de ces sous-groupes. • Le programme d’activités proposé doit tenir compte de la distanciation physique et des gestes barrières. Doivent être prévues des activités permettant de respecter les règles précitées. Chaque activité proposée fait l’objet d’une évaluation préalable et d’une adaptation au regard de ces règles. • Lors d’échanges de livres, ballons, jouets, crayons etc. le lavage des mains des mineurs et la désinfection du matériel sont effectués avant et après l’activité de façon à limiter les risques de contamination. • Les activités organisées à l’extérieur de l’enceinte de l’accueil ne peuvent rassembler plus de 15 jeunes (encadrants non-compris). • L’organisation d’activités en plein air doit être conçue de façon à ce que le nombre de mineurs présents simultanément dans les espaces utilisés permette le respect de la distanciation nécessaire. Les activités physiques et sportives • Des activités physiques et sportives peuvent être organisées dans les ACM, dans le respect de la distanciation physique (au moins un mètre entre deux personnes) et des mesures d’hygiène, de la règlementation applicable aux activés sportives et des prescriptions du décret n° 2020-663 du 31 mai 2020 • Lors de la pratique d’activités physiques, la distance physique doit être au minimum de 2 m. • Si elles sont organisées à l’extérieur de l’accueil, elles ne peuvent pas rassembler plus de 15 jeunes (encadrants non-compris) • Les activités physiques prévues à l’article 2 de l’arrêté du 25 avril 2012 portant application de l'article R. 227-13 du code de l'action sociale et des familles peuvent être pratiquées dans le respect des règles susmentionnées. La restauration L’aménagement des tables doit être prévu pour assurer les mêmes règles de distanciation physique que celles appliquées dans le protocole sanitaire de l’hôtellerie-restauration (respect d’une distance de 1 mètre linéaire entre 2 tables ou installation d’écrans entre tables lorsque cette distanciation n’est pas possible) Les règles d’hygiène et gestes barrières font l’objet d’un affichage dans les salles de restauration. Le lavage des mains doit être effectué avant et après le repas. Conduite à tenir lors d’une suspicion ou d’un cas avéré de covid-19 dans un ACM • Tout symptôme évocateur d’infection à la covid-19 chez un enfant, constaté par l’encadrement, doit conduire à son isolement dans un lieu adapté et au port d’un masque. En cas de doute sur les symptômes d’un enfant, une prise de température peut être réalisée par la personne chargée du suivi sanitaire au sein de l’accueil. • La prise en charge médicale du mineur doit être organisée sans délais. • En cas de symptômes, les parents de l’enfant sont avertis et doivent venir le chercher. Son départ est organisé de façon à éviter toute proximité avec les autres mineurs. • Si les parents ne peuvent venir le chercher, l’organisateur doit assurer, en lien avec la famille, le retour du mineur dans le respect des prescriptions des autorités de santé. • L’enfant ne pourra alors pas être accepté de nouveau au sein de l’accueil sans certificat médical assurant qu’il est en mesure d’être reçu dans un ACM. • Tout symptôme évocateur chez un encadrant ou une personne participant à l’accueil donne lieu à l’isolement de cette personne et à un retour à son domicile. • L’encadrant ne pourra pas occuper ses fonctions auprès des mineurs au sein de l’accueil sans certificat médical assurant qu’il est en mesure de le faire. • Le processus opérationnel de suivi et d’isolement des cas contacts sera ensuite mis en œuvre selon les prescriptions définies par les autorités sanitaires. • La désinfection des salles et des matériels utilisés par le mineur ou l’encadrant devront être effectués selon les prescriptions qui seront définies par les autorités sanitaires
Organisation de la vie quotidienne et des activités pendant le séjour (hors renforcement scolaire)
Organisation de la vie quotidienne : Organisation: • Lever : o pourpermettre à chaque enfant de satisfaire ses besoins en sommeil :  Mise en place d’un réveil aménagé de 7h30 à 8h45.  Petit déjeuner échelonné de 8h00 à 9h00. o Pour vivre les premiers moments de la journée à son rythme  Accès à la bibliothèque et à la salle de restaurant en totale autonomie. o Pour sécuriser l’enfant et permettre le respect du sommeil des autres,présence des animateursdans les couloirs, la bibliothèque et la salle de restaurant de 7h30 à 9h00. • La Toilette – L’Hygiène o Vivre ces instants avec plaisir en respectant la pudeur et l’intimité de chacun  Présence de l’animateur référent.  L’animateur reste attentif aux attitudes et aux propos. o Considérer ces instants comme un apprentissage et tendre vers l’autonomie  L’animateur conseille et contrôle.  Une douche quotidienne (17h45 – 18h45).  Lavage des mains avant les repas.  Brossage des dents matin et soir.  L’animateur contrôle les oreilles, les ongles et les cheveux.  La gestion du linge propre et du linge sale. o Assurer une tenue vestimentaire adéquate  Linge de corps changé chaque jour.  Corbeille à linge tous les jours voire tous les 2 jours maximum.  L’animateur conseille, et impose le cas échéant, une tenue adaptée à l’activité et au temps. • Les Repas o Avoir une alimentation variée, équilibrée et en quantité suffisante  Attention particulière portée par l’équipe de cuisine et la directrice dans l’élaboration des menus. o Vivre les repas comme des instants de découverte, de plaisir et amener l’enfant à l’autonomie  Goûter à tous les plats(la cuillère pédagogique !)  Proposer des plats auvergnats.  Présence d’un animateur par table.  Les enfants débarrassent la table. o Sensibiliser les enfants au gaspillage, au partage et au tri  L’animateur contrôle et gère lors des premiers jours.  Les restes sont collectés et triés pour les animaux si besoin . • Temps Calmes - Temps libres o Respecter et prendre en compte les besoins individuels de repos, et amener l’enfant à prendre conscience de l’importance de ces moments dans une journée  Mise en place d’ateliers.  Mise en place de moments d’échanges (impression sur le séjour, idées d’activités…).  Favoriser la mise en place des moments de repos voire de sieste.  Attention à l’obligation de surveillance, temps libre ne signifie pas autonomie complète. • Le Rangement o Faire prendre conscience des exigences de la vie en collectivité, et du respect par rapport à soi, au groupe, et au matériel  Le temps de rangement fait partie de l’activité.  Rangement quotidien des chambres.  Rendre fonctionnels les systèmes de rangement. • Le Coucher o Vivre les derniers moments de la journée à son rythme  Le coucher est échelonné entre 21h00 et 22h00 en fonction des veillées, des âges et de la fatigue des enfants.  Veillées calmes tous les 3 ou 4 jours. o Retrouver une sécurité affective, matériel favorisant l’endormissement →Accompagnement au coucher  Présence de l’animateur pour la lecture d’un conte, écouter les histoires de la journée, rassurer certains enfants.  L’animateur reste dans le couloir afin de gérer le bruit. • Le suivi sanitaire  Connaissance de la fiche confidentielle pour des problèmes particuliers  Attention portée sur les régimes alimentaires  Comportement adapté lors des activités  Chacun porte une attention particulière aux enfants  Trousse de secours obligatoire en sortie  Gestion des « petits bobos »  Chaque enfant soigné au cours des sorties sera revu systématiquement par l’AS au retour au centre Organisations des activités : Elles sont mises en place en privilégiant le côté ludique. Les enfants doivent s’y sentir à l’aise : - bannir tout ce qui conduirait à une situation d’échec, - préparer chaque activité (sensibilisation/accroche, cadre agréable, oublier une présentation trop « scolaire »), - avoir le souci constant de la sécurité, - proposer des activités innovantes et différentes ; ne pas oublier la création d’activités libres, en autonomie ou sous forme d’ateliers tournants. Elles doivent répondre à un objectif du projet pédagogique
Organisation des modules de renforcement scolaire (ces temps doivent représenter 1/3 des temps d'activités) et qualification des encadrants de ces temps
L’organisation des temps de renforcement des apprentissages doit représenter au moins 1/3 du temps des activités. Une journée type en séjour contient environ six heures de temps effectif d’activités définies dans un programme. (De 10h à midi dans la matinée, de 14h à 17h l’après-midi et de 20h à 21h pour les veillées) Ces horaires ne sont évidemment qu’à titre indicatif, et sont amenés à être modulés au cours du séjour, en prenant en compte notamment le rythme des enfants et les activités proposées. Comme précisé dans le projet pédagogique prévu pour cet été, nous tenons à axer nos séjours autour des notions suivantes, qui faisaient parties de nos objectifs lors de la première écriture de ce document, (rédigé avant la crise sanitaire) : Chaque séjour de vacances présente un véritable intérêt qui repose sur : - La découverte de l’environnement de PARROT ; - La pratique d’activités sportives ; - La création artistique et l’expression ; - L’épanouissement de chaque enfant dans une expérience de vie en collectivité. Nous retrouvons dans cette liste, trois des thématiques d’activités importantes proposées lors des « Colos apprenantes ». Nous voyons donc une corrélation tout à fait cohérente entre ce que nous proposons, et le dispositif mis en place. Pour ce qu’il s’agit du détail de ses activités : - La découverte de l’environnement : au cœur d’une nature préservée, à plus de 1300 mètres d’altitude, le plateau du Cézallier nous ouvre ses portes, et nous permet d’observer un environnement prêt à nous offrir tout ce qu’il a de plus beau : au milieu de près, de forêts, de ruisseaux et de cascades, tout cela sur les reliefs volcanique de la région, l’approche des espaces, ainsi que leur conservation est un point central à nos séjours. Pour permettre aux enfants d’appréhender de la meilleure des façons l’environnement autour d’eux, nous proposons diverses balades, aussi bien de jour qu’après le couché du soleil, à pied ou à cheval avec la présence de chevaux sur le centre, encadré par un diplômé BPJEPS spécialité “Educateur Sportif” mention “Activités équestres”. Toute une sensibilisation est prévue, afin de faire comprendre à quel point ce qui nous entoure est cher, à l’aide de différents jeux, notamment, que nous mettons en place depuis un certains temps autour de ce centre, et que l’expérience et la connaissance du site nous aide à mener à bien tous ces temps d’animation à la découverte de l’environnement. - Les activités physiques et sportives : autour de cet environnement qui a été décrit précédemment, et de la découverte de l’environnement, les activités physiques et sportives auront un intérêt tout aussi important. Sur place, nous disposons d’un animateur au cours d’un cursus BPJEPS spécialité « Educateur Sportif » mention « Activités Physiques pour Tous ». Dans le cadre de l’alternance de cette formation, la mise en place d’activité ludo-sportives de plein air variées sera présente tout au long des séjours. - Les activités d’expression orale : à partir de nos expériences d’animation, nous avons déjà mis en place des activités telles que des concours d’éloquence, des matchs d’improvisation, ou encore des chorégraphies participatives. Dans notre équipe, nous disposons d’une personne ayant élaboré un certains nombres de chorégraphies diverses et variées, pour différents publics, notamment pour des villages vacances. - Les activités de création : comme évoqué au dessus, la danse aura une place toute particulière au sein de notre programme. Nous avons donc un programme varié, équilibré, regroupant divers volets des attentes que présentent les « Colos Apprenantes ».
Lien avec les familles
Établir un contact avant le séjour  Un premier message allo-séjour. Permettre aux familles de vivre la séparation de manière rassurante  Disponibilité des animateurs lors du départ afin d’informer les familles. Faciliter le contact lors du séjour  Les enfants doivent écrire au moins une fois par semaine.  Si les enfants ne reçoivent pas de courrier, la direction contacte les parents.  Mise à jour régulière, par les enfants si possible, de la messagerie allo-séjour. Informer les parents en cas de problème  La direction se charge de contacter les parents dans les plus brefs délais.
Partenariats locaux
Écurie Cyrano ; Boulangerie Anzat le Luguet ; Les Douceurs du Cézallier ; Cap' Vacances ;Entre autre.
Nombre de places ouvertes
25
Séjours de vacances, Nature, Equitation, Découverte de la nature, Moyenne montagne, Plein air, Balades, Sport de plein air, Randonnée, Veillées, CFAG, Auvergne, Cézallier, Puy-de-Dôme