Un été pour bien (re)vivre ensemble

dans le cadre de l'opération "colonies apprenantes" par le Ministère de l'Éducation Nationale.

  • Le sport, les sports de nature
Photothèque Debuisser Ligue de l'enseignement

Présentation générale synthétique

Vacances éducatives été 2020

Ligue FOL 70

Vivre des vacances éducatives apprenantes, c’est partager des moments conviviaux et ludiques autour d’activités sportives, culturelles, artistiques qui permettent de partager le plaisir de la vie en collectivité, de créer du lien social et de faire vivre la mixité.

Les jeunes ont vécu 55 jours de confinement. Le lieu de vie familiale est devenu école afin de répondre aux exigences d'une continuité éducative, y parvenant ou ayant "peur de mal faire", selon les moyens matériels et le temps disponible ou pas, ... Au regard de ces constats, retrouvons le chemin du collectif et de la réussite éducative

Une colo apprenante ?

- L'enjeu est d'offrir à des enfants de 6 à 16 ans des activités ludiques et pédagogiques qui leur permettront de renforcer savoirs et compétences.

- Il ne s'agit pas de scolariser le temps libre, pas plus de proposer des activités de rattrapage, mais de penser la logique des parcours éducatifs et culturels entre l'école et les autres acteurs de l'éducation. Les projets d'activités vont avoir plus que jamais un rôle prépondérant pour redonner du goût, de la saveur et des couleurs à la vie. Ils permettront aussi de renforcer les apprentissages afin de faciliter la réussite de la rentrée scolaire.

L’équipe d’encadrement

- Un directeur

- Un animateur pour 11 enfants, dont un référent COVID

Mesures de protection

Un protocole sanitaire strict est mis en place, qui permettra de décliner des règles communes permettant de protéger les jeunes et l’équipe. Chaque enfant sera doté d'un kit individuel et personnalisé pour écrire, consigner et dessiner

Pour avoir des nouvelles des enfants

Nous mettrons à disposition des parents une page Facebook qui sera mise à jour régulièrement par les jeunes avec l’aide de l’équipe d’animation. Ce site sera le porte-voix de l'expression des enfants et des adolescents.

Au programme

Un cocktail d’activités pour découvrir la nature et ses secrets, en partageant de bons moments avec les copains ! Balades contées, jeux de piste autour de la nature, activités de découverte de la faune et de la flore, sentier musical... Il s’agira de Vivre une expérience de vie collective autour d’activités sportives, scientifiques, culturelles, avec comme fil conducteur le développement durable...

A la date de la demande de labellisation, le programme détaillé est encore en cours de finalisation, notamment par le fait que l’équipe d’animation, mobilisée en amont du séjour y travaille encore. Le but est d’exploiter au maximum les ressources du territoire, de faire vivre les partenariats, … et d’impliquer le plus possible l’équipe d’animation pour éviter tout effet « clé en main ».

Les dates

- Du 6 au 15 juillet

- Du 20 au 29 juillet

Le site

Le Lycée Edouard Belin à Vesoul, au cœur de la Région Bourgogne-Franche-Comté, permet l'accessibilité pour tous à la colo éducative. Sa situation favorise la pratique de nombreuses activités éducatives et ludiques (voile, randonnée, musées ...). Il est composé de salles d’activité, d’un salon et d'un gymnase. À l’extérieur, un grand parc permet l’organisation de grands jeux, d’activités de plein air, un stade et des terrains de sports sont disponibles pour les initiations.

Les jeunes seront hébergés en chambres de 2 à 5 lits, réparties sur deux étages avec douches et toilettes à chacun des étages. Les repas seront livrés sur place et seront pris dans une grande salle de restauration.

Présentation de l'organisateur et du projet éducatif
La Ligue FOL 70 est une fédération d'éducation populaire qui organise, gère et anime 21 ACM dans le département, dont 3 accueils ados et accompagne 10 ACM gérés par des associations affiliées à la fédération. Ces ACM englobent les temps péri et extrascolaires. Durant les vacances, la Ligue FOL 70 organise chaque année des camps permettant à des enfants habitant en zone rurale isolée de partir, très souvent pour la première fois. En tant qu'organisateur d'ACM, le projet éducatif de la Ligue FOL 70 est connu des services de l'Etat (DDCSPP). Dans ses grandes lignes, il s'agit de répondre aux objectifs généraux suivants : LAÏCITÉ Principe républicain et constitutionnel, la laïcité garantit l’expression de la diversité. Elle crée les conditions propices pour « faire société. DIVERSITÉ/ÉGALITÉ Force pour la République, la diversité est une source d’enrichissement individuel et collectif. L’égalité en droit permet son expression et garantit le « vivre ensemble » pacifié en reconnaissant l’autre dans sa singularité. CITOYENNETÉ Exercice actif, la citoyenneté, c’est d’abord vouloir prendre les choses en main ! C’est avoir accès à des outils pour acquérir la connaissance, en développer et ainsi pouvoir agir. DÉMOCRATIE Forme d’exercice de la liberté, la démocratie s’appuie sur le droit de chacun à participer à des prises de décisions collectives. SOLIDARITÉ/ENGAGEMENT Indissociables, la solidarité et l’engagement constituent une alliance représentative d’un contrat collectif qui participe à la construction d’une société plus juste et plus fraternelle. C’est une union autour d’un projet commun. ÉMANCIPATION/SOCIALISATION Préalables indispensables vers l’autonomie, l’émancipation et la socialisation, sont les vecteurs permettant à chacun de prendre sa place dans la société.
Numéro de l'organisateur
070ORG0004
Protocole sanitaire (si vous souhaitez déposer une pièce-jointe, merci de le préciser dans champ et la joindre dans le champ suivant)
Voir protocole détaillé ci-joint
Protocole sanitaire
Protocole sanitaire vacances éducatives.pdf
Organisation de la vie quotidienne et des activités pendant le séjour (hors renforcement scolaire)
Lever 7h30 – 9h00 Réveil échelonné et petit déjeuner Hygiène 9h00 – 9h30 Rangement des chambres et toilette Activité pédagogique 9h30 – 12h00 Renforcement des savoirs et des acquis Hygiène 12h00 – 12h15 Lavage des mains, passage aux toilettes Repas 12h30 – 13h30 Repas ou pique-nique, selon le planning d’activités Temps calme 13h30 – 14h30 Lavage des dents et temps « sujet », lecture, flânerie, sieste, petits jeux de société, … Activités 14h30 – 17h30 Activités de loisirs, animation et goûter Temps libre 17h30 – 18h30 Temps « à la carte » Hygiène 18h30 – 19h30 Douche, Lavage des mains Repas 19h30 – 20h30 Repas, puis brossage des dents Communication avec les familles 20h30 – 21h00 Alimentation de la page Facebook. Eventuellement temps d’échange avec les familles en fonction des besoins des enfants Veillée 21h00 – 22h00 Animation collective, en fonction de l’âge des enfants Coucher 22h00 – 22h30 Coucher échelonné en fonction des groupes d’age, chaque animateur suit son groupe et les chambres dont il a la charge
Organisation des modules de renforcement scolaire (ces temps doivent représenter 1/3 des temps d'activités) et qualification des encadrants de ces temps
Modalité de renforcement des savoirs et des acquis 1) Généralités et principes d’action Le principe général d’action est celui de la coéducation. « La coéducation peut être définie comme une forme d’éducation qui privilégie l’apprentissage en autonomie, par l’expérience collective et la collaboration. Elle ne se limite pas à l’interaction entre l’enfant et le média censé permettre l’apprentissage, mais s’appuie aussi sur l’émulation du groupe et prend en compte la situation d’apprentissage dans son ensemble. Le principe de coéducation met l’accent sur le rôle de chacun de ceux qui entourent un enfant dans le processus éducatif (parents, enseignants, animateurs, …). La coéducation est un processus interactif et collectif qui favorise la socialisation de l’enfant » (extrait du lexique du site universcience.fr). En ce sens, pour chacun des enfants participant au séjour, un point sera fait en amont avec les parents, et, dans la mesure du possible, les enseignants afin de tisser ensemble un parcours adapté aux besoins spécifiques de chaque enfant. Les enfants ayant des besoins particuliers feront l’objet d’une attention redoublée. 2) Objectifs généraux • Permettre l’accès de tous à la réussite éducative Les activités mises en place doivent garantir le respect des convictions des uns et des autres. Elles doivent être garantes du principe de laïcité et permettre l’accès de tous. L’engagement des familles est formalisé dans un contrat décliné du principe de coéducation évoqué ci-dessus. • Développer l’esprit critique Des outils sont mobilisés pour récolter et prendre en compte la parole des enfants, connaître leur opinion, valoriser leurs impressions. Il s’agit ici d’encourager la prise de parole, tout en rendant les enfants autonomes, respectueux et responsables. • Pallier les inégalités, réduire la fracture éducative L’accès à la culture scolaire nécessite de la part de l’enfant un bagage sensé être acquis dans la sphère privée. Cet écart entre les familles a été largement accentué lors de la période de confinement. Il existe donc une inégalité de fait devant l’accès au savoir. Il est donc nécessaire de développer le bagage culturel de chacun dans un maximum de domaines (cependant, un focus sera mis durant le séjour sur la connaissance de l’environnement, l’expression et les savoirs liés au numérique) et de travailler sur l’ouverture d’esprit. • Respecter le rythme de chacun Il ne s’agit pas ici de donner des réponses toutes faites aux enfants, mais bien de leur apporter des méthodes et des outils pour qu’ils comprennent, trouvent, dans la mesure du possible, les réponses par eux-mêmes. L’expression des besoins formulés par les enfants sera prise en compte et les accompagnants s’y adapteront, la petite taille des groupes facilitant cette approche individuelle. La colo apprenante ne remplace pas l’école mais s’inscrit bien dans une logique de complémentarité. Par exemple, il est important de partir des erreurs de l’enfant pour l’aider à se construire, celles-ci devant servir de support de développement. • Donner envie aux enfants de réussir La réussite du projet dépend de l’adhésion de l’enfant. Il faut tout mettre en œuvre pour qu’il ne se sente pas contraint et forcé de participer aux séances du matin, mais qu’il souhaite venir. C’est pourquoi différents supports et méthodes pédagogiques seront mobilisés. Ainsi, seront mis en place des projets dans lesquels les enfants pourront s’investir, aider les autres, mais aussi s’appuyer sur les ressources disponibles : musées, médiathèque, contenus multimédias, jeux éducatifs, ... • Favoriser l’entraide et le collectif Les enfants ne doivent pas avoir le sentiment d’être seuls devant leurs difficultés, de perdre confiance. Travailler à plusieurs permettra d’éviter ce phénomène, et favorisera la prise de conscience que d’autres éprouvent aussi des difficultés et que l’entraide permet de les surmonter. Il est donc important de privilégier le collectif, la solidarité pour l’estime d’eux-mêmes. • Faire le lien entre toutes les formes d’apprentissage Les autres activités proposées pendant le séjour sont aussi conduites avec le souci permanent de faire le lien entre toutes les formes apprentissages, formelles et non-formelles (par exemple la rédaction de règles de vie, la lecture d’une carte pour une randonnée, la mobilisation de savoirs techniques pour la réparation d’un vélo, …). Il s’agit ici de reconnaître de la valeur à toutes les formes de savoir et de donner l’occasion de mettre en pratique, d’expérimenter, de donner aussi le droit à l’erreur. 3) Modalités pratiques Les enfants sont répartis dans les groupes en fonction de leur âge et de leur niveau scolaire, afin de faciliter leur accompagnement dans les moments de renforcement des apprentissages scolaires. Les groupes ne dépassent pas 11 enfants. Le personnel dédié à cette fonction est qualifié : ce sont tous des étudiants (minimum bac + 2), des animateurs formés à l’accompagnement à la scolarité (dispositif CLAS), des enseignants retraités, des stagiaires de l’ESPE. La journée-type du séjour permet de dégager la matinée pour les activités de (re)mobilisation des savoirs de toutes natures. Même si des adaptations seront nécessaires en fonction des besoins spécifiques de chaque groupe, il est possible d’imaginer un déroulement de chaque matinée en deux temps : Premier temps : o Travail technique, reprise des bases, aide sur les points non acquis. o Ciblé sur les difficultés de l’enfant, ce travail est orienté en fonction des informations données par les parents et l’enseignant. o Durée 1h à 1h30 Deuxième temps : o Projets collectifs, ludiques, construits en fonction des compétences à travailler. o Aboutissant à une réalisation collective, valorisée au sein du séjour. o Durée 1h à 1h30
Lien avec les familles
En amont du séjour : rencontre afin de déterminer les attentes et les besoins, d'expliquer le projet pédagogique du séjour Pendant le séjour : publication chaque sur une page Facebook dédiée des actualités du jour et possibilité de contact téléphonique direct Après le séjour : entretien de bilan individuel pour valoriser les réussites et, le cas échéant envisager une suite en ACM sans hébergement
Partenariats locaux
Association des maires ruraux, CAF, Conseil départemental, JPA, Collectivités locales
Nombre de places ouvertes
60