(interpellation) « Le COVID 19 n’est qu’un avant-goût des conséquences liées au réchauffement climatique et à l’érosion de la biodiversité »

interpeller en conscience nos concitoyens et la classe politique qui ne prend pas suffisamment la mesure de la gravité et de l’urgence de la situation.

Depuis novembre 2020, en France, en Belgique et dans d’autres pays, 150 personnes de tous horizons ont entamé des grèves de la faim pour exiger le déblocage des moyens nécessaires à la transition écologique mais aussi à la santé, à l’éducation et à l’emploi

Les Grévistes de la Faim pour un Avenir Possible lancent aux citoyennes et citoyens un appel solennel à se joindre à leur action, dans chaque pays. Nous relayons ici leur tribune. Ce collectif se décrit comme un mouvement de citoyens bouleversés, indignés ou révoltés par le manque d’ambition politique face au réchauffement climatique mondial et à l’effondrement systémique de la Nature.
La crise écologique mondiale se confirme sous nos yeux
Or, nous ne changeons pas suffisamment vite de cap. Notre stagnation est même un facteur fortement limitant de nos chances d’avenir

Nous proposons aux citoyen(ne)s de s’organiser dans chaque pays en collectifs et de profiter de leur agenda politique (grands rendez-vous institutionnels sur le climat, votes de lois sur le climat et la transition écologique, échéances électorales, etc.) pour organiser des actions collectives de grèves de la faim, dans une démarche non-violente et pacifique, en s’associant aussi souvent que nécessaire aux actions d’autres collectifs et ONG engagés dans ces domaines, pour prendre soin du Vivant et de notre avenir.

Le jugement historique rendu pour « l’Affaire du Siècle » par le tribunal administratif de Paris le 3 février 2021, qui condamne l’inaction climatique de l’État français, conforte tous les ONG et collectifs engagés dans la bataille pour le Climat.

Le collectif des Grévistes de la Faim pour un Avenir Possible
et parmi eux :
NOUALHAT Laure – Joigny (Yonne) – Journaliste, auteure, réalisatrice
SERVIGNE Pablo – Drôme – Agronome et biologiste, auteur
BOURG Dominique – Pully (Suisse) – Philosophe, professeur honoraire à l’UNIL de Lausanne
COCHET Yves – Ille-et-Vilaine – Mathématicien, homme politique
LARROUTUROU Pierre – Bruxelles (Belgique) – Ingénieur agronome, fondateur de Nouvelle Donne, député européen