La Nouvelle Vague tchèque... et après

Grande rétrospective du meilleur de la production cinématographique tchèque des années 60–80 à la Cinémathèque française.

Entre 1963 et 1969, le cinéma tchèque, emmené par une jeune génération de cinéastes, connaît un jaillissement de vitalité sans précédent. Entre un réalisme fortement teinté d’ironie et le goût de la métaphore, cette Nouvelle Vague accompagne et aiguillonne les bouleversements alors en cours dans la société tchécoslovaque.

Incarnée par des cinéastes comme Miloš Forman, Jan Němec, Jiří Menzel, Věra Chytilová – elle a représenté un espoir de renouveau et d'audace, et nombre de ces films sont devenus des classiques.

La rétrospective portera son regard sur ce moment d'effervescence et, au-delà, sur les œuvres moins connues des années qui ont suivi l'écrasement du Printemps de Prague.

Plus d'informations sur la rétrospective

Calendrier des projections