FORÊTS VERTICALES ET MÉTROPOLES BIODIVERSES-STEFANO BOERI ARCHITETTI

Stefano Boeri, architecte milanais, partage au travers de l’exposition présentée au CAUE Rhône Métropole son approche prospective d’une architecture et d’un urbanisme durable.

  • Exposition
Stefano Boeri Architetti

Stefano Boeri présente sa vision d’une ville soutenable et respirable confrontée à un double défi, le changement climatique et l’accroissement de la population au niveau mondial. Les villes et les acteurs qui participent à la construction du cadre de vie, bâti et paysager, doivent inventer de nouvelles stratégies d’aménagement pour les territoires et proposer de nouveaux modèles de construction. Nous devons réagir face au phénomène d’accélération du réchauffement climatique, à l’augmentation des gaz à effet de serre produits à 75% par les villes et aux enjeux de santé publique, à la raréfaction du foncier et à la croissance du nombre d’habitants. Les plantes et les arbres colonisent les bâtiments des architectes, les paysages urbains de nos villes sont plus intenses, prennent de la hauteur et se colorent à chaque saison de nouveaux motifs. Les villes se mettent au vert.

« Augmenter les forêts et les arbres dans les villes au niveau mondial peut aider à absorber plus de CO2, permettre de réduire la pollution et les effets “d’ilôts de chaleur urbains”. Cela permettra également, d’améliorer la biodiversité de nouveaux espaces intégrant mieux le vivant, rendant les villes plus respirables et vivables » déclare Stefano Boeri, dans son manifeste pour la forestation urbaine. Il construit la première forêt verticale « Le Bosco Verticale », un programme résidentiel composé de deux tours de logement inaugurées à Milan en 2014. Ce premier exemple de forêt verticale abrite 780 arbres, 5 000 arbustes et 11 000 plantes composant une grande diversité, un véritable écosystème urbain colonisé par de nombreux oiseaux et insectes. Les villes, les métropoles et les architectes deviennent aujourd’hui les porteurs de démarches d’innovations en matière de planification et de développement urbain. Ces acteurs de l’aménagement incluent dans leurs propositions la prise en compte d’un environnement soutenable et résilient. Ils construisent des bâtiments à énergie positive et à haute performance environnementale. Ils ont pour but d’offrir un cadre de vie vivable et viable, un mode de vie plus durable capable de retrouver un lien fort avec le cycle de la vie et de la nature.

Demain, habiterons-nous tous perchés ? Les arbres pousseront-ils désormais sur des bâtiments ? Quels seront les paysages de nos villes ?

L’exposition « Forêts verticales et métropoles biodiverses, Stefano Boeri Architetti » ouvre le débat sur ces nouveaux enjeux, propose de se questionner sur les alternatives mises en œuvre aujourd’hui en regard de la production et des recherches engagées de cet architecte milanais en faveur d’une architecture “vivante”.

architecture, environnement, rechauffemetnclimatique, foret verticale, stefano boeri, ecologie, urbanisme, lyon

A propos du lieu

6bis, quai Saint-Vincent 69001 LYON