Critique d'une utopie métropolitaine

Présentation du livre "Contre Euralille" par ses auteurs et discussion sur la fabrique de la ville et de ses nouveaux espaces culturels

Au café librairie Michèle firk

Par delà l'histoire des politiques qui balafrent une ancienne terre ouvrière, Contre Euralille dresse le procès de cette utopie métropolitaine qui modèle aussi, aujourd'hui, Paris, Lyon, Marseille ou Toulouse, et sous couvert de laquelle les élites locales s'affairent à livrer la ville au bon vouloir du capital. Nourri d'archives et d'analyses critiques, ce livre esquisse des pistes pour refaire de la ville non pas l'espace des flux économiques, mais celui de ses habitants.

La discussion se poursuivra sur les espaces en friche qui faisaient auparavant l'objet d'occupations illégales et qui sont, depuis peu, converti en lieux culturels par une poignée d'entrepreneurs ambitieux. Ces sites se présentent comme "engagés", "alternatifs" et participant à la revalorisation de quartiers dépréciés. Mais cette « valorisation » n'est que financière et profite aux investisseurs privés qui avancent main dans la main avec les acteurs publics.

Comment les friches culturelles gentrifient et uniformisent culturellement les quartiers ? Comment sont-elles, avec les gros complexes urbains, des pièces maitresses des métropoles?

Une discussion qui nous permettra aussi de revenir sur l'histoire de la Parole Errante qui a résisté à une reprise achalandée.

Euralille et Grand Paris, Gentrification et uniformisation

About the venue

Ouvert du mercredi au samedi de 15h à 20h et pendant les événements

Access: entrée libre

Café librairie Michèle Firk