Dérives autoritaires : où va le Brésil ?

Rencontre avec Giuseppe Cocco, organisée avec Plateforme d'Enquêtes Militantes

Présentation/Rencontre

Que se passe-t-il au Brésil depuis les mobilisations de 2013 ? Pourquoi ces protestations de masse ont-elles marqué un tournant dans l’histoire récente du pays ? Existe-t-il une continuité entre les gouvernements du Parti des Travailleurs de Dilma (2010-16) et celui guidé par Temer, entre 2016 et 2018 ? Comment comprendre la prise de pouvoir de Bolsonaro ? Comment expliquer qu’un ancien militaire ouvertement raciste et sexiste ait pu gagner les élections brésiliennes ? Quels ont été les relais de sa victoire ? Et maintenant ? Quelle situation se préfigure pour le Brésil et pour le continent latino-américain ? Plus largement, quelles peuvent être les conséquences de cette élection au niveau économique et géopolitique ? Quelles mobilisations ont émergées au Brésil depuis l'assassinat de Marielle Franco ? Autant de questions qu'on essayera d'aborder avec Giuseppe Cocco, militant de l'autonomie italienne dans les années 1970, longtemps réfugié à Paris et maintenant enseignant-chercheur à l'Université fédérale de Rio de Janeiro.

Deux rdv :

    • Jeudi 29 novembre de 19h à 21h, chez Samir, le ventre de l'architecte, 4 rue Burnouf, Paris
    • Vendredi 30 novembre de 19h30 à 21h30, Librairie Michèle Firk, 9 rue François Debergue, Montreuil

Ces deux rencontres sont à l'initiative de Plateforme d'Enquêtes Militantes.

On vous invite à regarder le site, et par ailleurs un entretien avec Giuseppe Cocco de 2016 est en ligne sur le site de la revue Vacarme.

A propos du lieu

Ouvert du mercredi au samedi de 15h à 20h et pendant les événements

Accès: entrée libre

Café librairie Michèle Firk