Patrimoine culturel : renforcer la visibilité du patrimoine culturel de Bosnie-Herzégovine à travers l’expression artistique

L'objet du projet est de demander à la jeune génération du pays de sélectionner une œuvre d'art historique dans son environnement et de trouver une stratégie artistique pour la rendre « visible »

  • Exposition
  • Archéologie
  • ,
  • Architecture
  • ,
  • Création artistique
  • ,
  • Ecrit

Patrimoine culturel, jeunesse et innovation : renforcer la visibilité du patrimoine culturel de Bosnie-Herzégovine à travers l’expression artistique

Que recouvre la notion de patrimoine culturel ?

Ce sont les ressources héritées du passé dans toute leur diversité en termes de formes et aspects : matériel, immatériel et numérique. Il recouvre les monuments et sites culturels, les paysages et sites naturels, les savoir-faire, les connaissances, et toutes les expressions de la créativité humaine (traditions orales, festivals, compositions musicales, etc.) La notion de patrimoine culturel accorde enfin une particulière aux collections présentes dans des musées, bibliothèques et archives (peintures, livres, artefacts, etc.).

La visibilité du patrimoine culturel est un objectif de haute valeur qui se rappelle à nous à chaque instant. Promouvoir cette richesse à travers l’action des jeunes générations dans un cadre artistique est à nos yeux pertinent. En effet, qui sont plus légitimes que les acteurs de la Bosnie-Herzégovine de demain pour affirmer la créativité de leur pays ? Quel vecteur est plus approprié que l’art pour une telle opération ? Quel meilleur moment que 2018, Année européenne du patrimoine culturel, pour mettre en place un tel projet ?

Reconnaître et apprécier les réalisations culturelles et le patrimoine culturel de sa propre communauté culturelle est pertinent dans un pays où tant de jeunes se tournent vers les territoires économiquement forts et connaissent peu leur propre culture. Les zones sur lesquelles nous avons choisi de nous focaliser avec nos homologues allemands comptent parmi quatre plus grandes villes de BiH.

Sous le slogan « Partager le patrimoine », l'Europe doit être le centre d'un réseau étroit d‘affiliations et de relations. L'Institut français et l'Institut Goethe en Bosnie-Herzégovine aimeraient contribuer à cette année du patrimoine culturel en BiH. Cette initiative vise donc à :

  • encourager le public à découvrir et explorer le patrimoine culturel européen ;

  • renforcer la conscience d’appartenir à une même famille européenne ;

  • à faire découvrir aux enfants les trésors et traditions les plus précieuses de l’Europe.

Le fil d’Ariane du projet consiste à demander à la jeune génération en Bosnie-Herzégovine de sélectionner une œuvre d'art historique - et peut-être peu connue - dans son environnement immédiat et de trouver une stratégie artistique pour rendre ces œuvres « visibles » et en faire une expérience, lui donnant ainsi de la valeur.

Dans le cadre de ce projet, les étudiants aborderont d'abord intensivement l'histoire de ces œuvres d'art historiques, leur signification et ses relations culturelles. Cela conduira à la prise de conscience que la culture est toujours le résultat d'une convergence de cultures différentes - et qu'il n'y a pas de culture "nationale" (c'est-à-dire ethnique). Puis, les participants au projet élaboreront ensuite une stratégie pour « jouer » sur «leur» œuvre d'art historique. Selon l'œuvre d'art, cela renvoie à des stratégies très différentes. Dans ce cadre, on peut déjà esquisser certaines pistes :

  • Concevoir une communication pour l'œuvre d'art historique afin de la rendre plus populaire dans la région ou pour le tourisme ;
  • Trouver des moyens d'inspirer les enfants en lien avec l'œuvre d'art historique ;
  • Concevoir des programmes pour les écoles afin qu'ils puissent être inclus dans la classe ;
  • Planifier des activités / interventions artistiques exploitant le potentiel de l'œuvre d'art historique

L'apparence de la mise en œuvre cette stratégie est laissée à l'imagination des participants.

Il s'agira également de trouver des sponsors pour la préservation de l'œuvre d'art historique en question.

Le projet franco-allemand souhaite donc promouvoir les jeunes générations en Bosnie-Herzégovine en les faisant intervenir sur le renforcement de la visibilité du patrimoine culturel de leur pays. Il cherche aussi à rendre visibles les relations et les influences interculturelles qui rendent si fascinant le patrimoine culturel de ce pays. Cette initiative met en exergue l'interculturalité du pays. Il a pour ambition de se poser en modèle de coopération culturelle transnationale.

Partenaires du projet :

Musée national de Sarajevo, Bosnie-Herzégovine Ministère de l'éducation, Bosnie-HerzégovineCommission pour la préservation des monuments nationaux de Bosnie-Herzégovine UNESCO, Sarajevo, BiH Experts de la transmission du patrimoine culturel, Allemagne Experts de la transmission du patrimoine culturel, France

Calendrier du projet

Comme ce projet doit avoir lieu dans les écoles, le calendrier des activités doit tenir compte du rythme de l'année scolaire. L'année scolaire en Bosnie-Herzégovine se termine au début du mois de juin. Par conséquent, la sélection du projet doit avoir lieu au plus tard fin mai.

janvier - septembre 2018

Le projet bénéficie d’un « soutien du Fonds culturel franco-allemand, fonds d’aide aux projets montés conjointement par les réseaux diplomatiques français et allemand en pays tiers, géré par l’Institut français et le ministère des Affaires étrangères

A propos du lieu

Sarajevo, Mula Mustafe Baseskije 8