Signatura de « Histoire de la croix occitane » per Ramon Ginolhac

Signatura de « Histoire de la croix occitane » a l'escasença de sa sortida per Ramon Ginolhac

CCOA

L’Institut d’Études Occitanes du Tarn édite mon ouvrage « HISTOIRE DE LA CROIX OCCITANE ». Il est sous-titré : croix de Toulouse/croix de Provence/croix du Languedoc. C’est un ouvrage inédit de 216 pages qui présente des nouvelles informations appuyées par des preuves : figures peintes ou gravées, timbres, monnaies, textes. Le livre développe une progression chronologique la plus complète possible. Il donne une documentation précise sur sa création qui date du milieu du 12ème siècle. Je tiens compte du travail des chercheurs du 21ème siècle ; je parle des nombreuses hypothèses présentées par divers historiens au cours du 20ème siècle, hypothèses souvent contradictoires entre elles et je discute de leur pertinence. À la suite de Henri Rolland, Hervé Aliquot, Léon Jéquier, Jens Christian Moesgaard, Laurent Macé…, je rappelle que les premières créations se sont tenues en Provence avec le jeune Raymond V, comte de Toulouse, marquis de Provence.

Une cinquantaine de pages du livre portent sur l’est d’Occitanie : Provence, Pays niçois, sud du Dauphiné, Vallées occitanes d’Italie. Très vite, cette figure a été présente dans le Toulousain. Selon les lieux et les dates, elle s’appelle croix de Toulouse, de Provence, de Venasque, de Forcalquier, du Languedoc, et aujourd’hui, croix occitane. L’ouvrage montre la présence de cet emblème, de ce symbole, en Occitanie, en Italie, dans la Péninsule ibérique et dans d’autres régions du monde.

Il contient deux-cent-cinquante illustrations en noir et blanc ou en couleur. La présentation de figures qui rappelle la croix occitanes s’étend sur cinq milles ans.