[concert] La Mine, melting punk électro

La Mine, groupe toulousain iconoclaste à l’esprit frondeur, trace sa route en empruntant les chemins de traverse.

Pour bâtir ses fondations, La Mine emprunte à l’électro sa rythmique syncopée, et la mélange à la fureur jouissive du punk et du free-jazz. Elle y associe un grondement de basse en accord overdrive et des riffs de guitare dissonants aux relents post-rock et flamenco. À cette masse sonore compacte, elle ajoute un oscillateur atmosphérique et inquiétant, un clavier aux ultra-basses sismiques pour finalement déposer, légère comme une plume, tranchante comme une lame de rasoir, une chanteuse et ses textes en français, imprégnés de thématiques féministes, de bavures policières, de duels à Moscou…

facebook.com/wearelamine/

A propos du lieu