Les hôtels particuliers langrois du XVIe au XIXe siècle

Langres compte un peu plus d’une centaine d’hôtels particuliers. Ces demeures d’exception, bâties et habitées par une élite locale, marquent au moins depuis le XVIe siècle le paysage urbain.

A Langres, on compte un peu plus d’une centaine d’hôtels particuliers. Ils sont le signe de l’habitat des élites locales depuis la fin du Moyen-âge et maillent le paysage urbain de leurs dispositions originales et immédiatement reconnaissables : portails, murs de clôture, larges façades, décors… À peu près également répartis dans la ville, ils évitent pour autant les rues trop commerçantes et préfèrent des voies plus en retrait de l’agitation urbaine. Ils témoignent de la réussite de leur propriétaire et sont des vecteurs de promotion au service du statut ou des ambitions de celui-ci. En leur temps, ils ont été de « petites entreprises » faisant travailler un microcosme de domestiques (les « gens de maison ») entièrement dévolus au service de l’hôtel et de son propriétaire. Au regard des rues bruyantes, sales et nauséabondes, ils apparaissaient comme des havres de quiétude, des « palais urbains » qui répondaient à un paradoxe immuable : se montrer sans être vu…

langres, exposition, hôtels particuliers, maison renaissance, visite