Détroit, Grand quevilly via Rouen

Découvrez les dessins réalisés au stylo noir de François Trocquet. Vernissage le 9 octobre à 19h et rencontre avec l'artiste le 24 novembre à 15h. Ateliers jeune public les 3 et 4 janvier.

- Expositions

À l’été 2016, la ville du Havre envoyait ses artistes autour du monde. Fasciné par la ville de Détroit, en particulier par son histoire musicale et économique, François Trocquet a exprimé le désir de s’y rendre afin d’y établir des ponts avec sa ville d’origine.

Depuis ce voyage, l’artiste a à cœur d’établir des liens culturels ou simplement formels entre les lieux qu’il traverse et cette ville étrange. À l’occasion d’une résidence à Grand-Quevilly, il a arpenté le territoire, l’explorant sciemment sans guide, choisissant de manière délibérément subjective des endroits qui allaient devenir des dessins. Ses pérégrinations l’ont mené jusqu’à Rouen, croisant de nouveaux totems urbains, de nouveaux espaces à saisir. Une quarantaine de dessins au stylo bille noir sont nés de ces explorations.

Dans l’espace d’exposition, quelques grands dessins réalisés à Détroit font écho à ceux de Grand-Quevilly et de Rouen.

Pour poursuivre l’exposition, un carnet regroupant l’ensemble des dessins réalisés par François Trocquet lors de sa résidence à Grand-Quevilly est disponible à la vente.