Daniel Buren

Auteur de l’habillage du "Cubo" de verre du Centre Pompidou Málaga, Daniel Buren réalise en 2017 une nouvelle installation temporaire créant la fusion entre l'espace extérieur et les salles du musée.

EXPOSITION – Arts visuels
  • Málaga, Espagne

Né en 1938 à Boulogne-sur-Seine, Daniel Buren vit et travaille "in situ". Célèbre dans le monde entier, il a réalisé, à ce jour, un nombre considérable d'expositions personnelles dans la plupart des pays du monde.

Au milieu des années 1960, souhaitant questionner les fondements de la peinture, Daniel Buren élabore une méthode sous la forme d'un "outil visuel": ce seront les bandes rayées alternées de 8,7 cm qui lui permettront de marquer et de structurer les différents espaces qu'il investit.

Conscient de la mission de l'artiste dans la société, Daniel Buren développe alors une œuvre au pouvoir critique en déconstruisant et structurant les espaces qu'il s'approprie. Foncièrement préoccupé des relations entre architecture et arts plastiques, il se fait au tournant des années 1980 l'un des artistes les plus prolixes de son temps et réalise un ensemble impressionnant de commandes publiques et d'interventions éphémères dont subsiste une archive sous forme de "photos-souvenir".

Les années 1990 voient une recrudescence fondamentale de la couleur que Buren traite en virtuose, mêlant verres et miroirs dans une perspective assumant sa dimension lumineusement décorative.

Daniel Buren est aujourd'hui l'un des artistes vivants les plus célèbres au monde. L'ampleur de son œuvre, forte de plus d'un demi-siècle de création en perpétuel renouvellement, l'inventivité des propositions qu'il suggère, enfin la dimension théorique de ses écrits et de ses réflexions sur l'art et l'artiste, font de son action dans le champ de la création contemporaine l'une des plus fécondes et imaginatives de notre époque.

Au moment de l'ouverture du Centre Pompidou-Málaga, Daniel Buren a reçu la commande de l'habillage du "Cubo" de verre du bâtiment. Buren y a réalisé par un jeu de couleurs et de bandes alternées un immense lanternon devenu un signe unique dans le paysage de la cité espagnole.

A la demande du maire de Málaga, Daniel Buren réalisera en 2017 une installation temporaire sous la forme d'un ample dispositif créant la fusion entre l'espace extérieur et les salles du musée proprement dites. Témoignage du dynamisme du Centre Pompidou-Málaga et de son implication sur la scène artistique européenne, cette invitation à l'artiste constitue l'un des événements-phares de l'année 2017.

Crédit image
Daniel Buren – Incubé, travail in situ, mars 2015, Málaga - © Carlos Criado, Ayuntamiento de Málaga
Logo du lieu

A propos du lieu

Première implantation du Centre Pompidou à l’étranger, le Centre Pompidou Málaga invite le public à faire l’expérience de l’art moderne et contemporain au croisement des disciplines artistiques. Autour d’une traversée de l’art des 20e et 21e siècles - conçue avec les œuvres majeures de la collection du Centre Pompidou - sont proposées chaque année des expositions temporaires dévoilant différents pans de la collection (dessin, photographie, vidéo, architecture, design). Le Centre Pompidou Málaga propose aussi à son public des manifestations de danse, des performances, des concerts, du cinéma, de la parole, des ateliers et programmes de médiations pour tous les publics.

Créé par Camille Motte Centrepompidou mardi 18 juillet - 21:34