Antoine Wielemans (Belgique) + Eyo'Nlé (Bénin)

Antoine Wielemans : un univers tout en introspection et poésie. Eyo’nlé : ce combo atypique se réapproprie le répertoire de la chanson française mêlé aux rythmes béninois.

Manou Milon et Pat G

Dans le cadre de AAH ! LES DEFERLANTES ! Festival chansons francophones

Antoine Wielemans (Belgique)
Co-fondateur et chanteur du groupe populaire belge d’indie pop aux destinées internationales Girls in Hawaii, Antoine Wielemans s’évade du quintette et vous invite désormais à plonger dans son univers tout en introspection et poésie. Vattetot (titre éponyme de la ville normande où il a composé cet album) évoque les doutes et les interrogations d’un homme de 42 ans dans une société de plus en plus ballotée, divisée et insécurisante sans sombrer dans le misérabilisme. Parolier talentueux, interprète habité et hypnotique, il se dévoile à travers son premier album en français fait de textes intemporels teintés d’une douce mélancolie réconfortante. Des chansons à l’écriture travaillée, habillées d’embruns et de volutes vaporeuses. C’est doux, c’est sobre, c’est classe et planant.

Eyo'Nlé (Bénin)
De la chanson béninoise à la sauce francophone ! Voilà plusieurs années que Eyo’nlé (« réjouissons-nous » en Yoruba ! »), partage la scène aux côtés des Ogres de Barback. Emportée par quatre frères, unis par la musique depuis leur plus jeune âge, ce combo atypique se réapproprie le répertoire de la chanson française mêlé aux rythmes béninois. De Gainsbourg à Georges Brassens en passant par Les Ogres de Barback, La Rue Kétanou, André Minvielle ou encore Barbara, Eyo’Nlé est une invitation à chalouper, une traversée vocale et cuivrée de la chanson française.

19h // APERO CONCERT AVEC : LA CORDE RAIDE (La Réunion)
Entrée libre