Ecoféminisme & Sorcellerie
Théâtre de Verdure de la Girandole

65, rue Pierre de Montreuil 93100 Montreuil

  • Mai 2019

    • Samedi 25 12:00 - 00:00
    • Dimanche 26 12:00 - 00:00

Ecoféminisme & Sorcellerie

La Girandole vous invite à son sabbat le 25 et 26 mai au sein des Murs à-Pêches. Un festival écoféministe au sein des Mûrs à pêches, terre sacrée et espace de liberté de Montreuil-sous-Bois.

Samedi ou dimanche 5€ sur prévente ou entrée « Alea jacta est » sur place (aux dés). Pass 2 jours : 8€ sur prévente

La Girandole vous invite à son sabbat le 25 et 26 mai au sein des Murs à-Pêches,

Un festival écoféministe au sein des Mûrs à pêches, terre sacrée et espace de liberté de Montreuil-sous-Bois.

Un festival bigarré qui vagabonde entre des formes et des genres mêlés (théâtre, ateliers, débats, projection…). . Deux jours pour questionner l’intersectionnalité des dominations imposées à la nature et subies d’abord par les femmes. Deux nuits pour interroger la figure historique et contemporaine de la sorcière, de son invention dogmatique à son ravaudage comme symbole d’émancipation féministe.

Un moment de fête malgré la tragédie, pour partager des savoirs interdits, des pratiques païennes, des histoires à dormir debout, pour réveiller la sorcière qui sommeille en nous. Trinquons à l’hérésie !

Écofeminisme : – néologisme des années 70 – Courant consistant à penser l’intersectionnalité entre les dominations subies par les femmes et celles imposées à la nature et leur émancipation commune.

Sorcière – dérivé féminin du nom sorcier – personne qui pratique une magie de caractère traditionnel, secret et illicite ou dangereux.« Pourquoi sorcières ? Parce qu’elles vivent. Parce qu’elles sont en contact direct avec la vie de leurs corps, avec la vie de la nature, avec la vie du corps des autres. […] Dans un contact direct, vrai, avec la nature, elles respiraient, palpaient, apprenaient chaque fleur, chaque plante, chaque herbe. – Xavière Gauthière.