ELLE(S)
Théâtre de la Girandole

4 rue Edouard Vaillant, 93100 MONTREUIL

  • Septembre 2022

    • Jeudi 22 20:30 - 21:30
    • Vendredi 23 20:30 - 21:30
  • Octobre 2022

    • Dimanche 02 17:00 - 18:00

ELLE(S)

Seul en scène pour parler d'Elle(s)

16€ plein tarif 13€ tarif montreuillois.e.s/intermittent.e.s 10€ chômeur.se.s/minima sociaux/- de 26 ans / groupes / adhérent.e.s / étudiant.e.s Gratuit enfants – de 8 ans Billet suspendu

Dans le cadre des Journées du Matrimoine de la Ville de Montreuil

ELLE(S) – note d’intention

Angela Davis, Olympe de Gouges, Nina Simone, Simone Veil, Myriam Makeba, Françoise Giroud, Simone de Beauvoir, Franca Viola, Georges Sand, Colette, Marie Curie, Hedy Lamarr, Louise Michel, Marguerite Duras, Nellie Bly, Christiane Taubira, Suzanne Buisson… et beaucoup d’autres encore ont ouvert la voie.

Elles ont élevé leurs voix pour que chaque femme puisse agir selon sa volonté, choisir son destin, son travail, sa sexualité, ses envies.
Elles ont proclamé haut et fort que les hommes et les femmes naissent libres et égaux en dignités et en droits.

Se sont battues pour leur reconnaissance politique, sociale et culturelle.
L’histoire retiendra le nom de certaines d’entre Elles mais d’autres, moins connues, ont aussi contribué à bâtir l’indispensable changement de mentalités. Ce sont Elles qui composent la trame de ce spectacle.

Leurs voix s’entremêlent à l’infini.
« Les femmes d’aujourd’hui sont toutes construites par d’autres femmes. » (Gloria Steinem)

J’ai voulu réentendre les mots de ma grand-mère, de nos grand-mères, de nos mères et de toutes celles qui nous ont permis de refuser la route tracée par avance.

Loin du pamphlet féministe, ce spectacle retrace l’itinéraire de ces causes, l’immanquable vertige qui nous assaille au regard du chemin parcouru.
Des siècles pour en arriver là…
Et malgré ces siècles de combat, de luttes acharnées, encore aujourd’hui des femmes victimes de violences… et l’insupportable parfum de l’odieuse domination.

Toutes ces femmes en une seule. Seule en scène pour parler d’Elle(s).

*************

7 ans aujourd’hui, offrir à sa fille une simple fête d’anniversaire n’est pas suffisant alors elle va lui raconter une histoire, son histoire, l’histoire de toutes les femmes, parce que nous avons toute la même histoire, dit-elle

Elle lui parle de Franca, la jeune femme qui refuse d’épouser son violeur. C’est grâce à Elle, qu’en 1981 la loi italienne abrogea les articles du code pénal qui, à travers le mariage réparateur et le délit d’honneur, légitimaient la violence faite aux femmes.

De Nellie, première femme journaliste, qui se fit interner pour dénoncer les traitements in- humains des malades dans les asiles. Elle crée le journalisme d’investigation et impose la présence de femmes au sein des rédactions.

De Gùdrun, encore, qui organise la première grève des femmes… en Islande. De la résistance des femmes pendant les guerres.

Du combat de Nawal l’égyptienne contre l’excision et la domination masculine.
Elle apprend à sa fille comment naissent les choix et que le mot le plus important est NON…

Les destins se croisent pour dire la force et l’engagement de ces femmes. Dire aussi que des hommes ont œuvré à leurs côtés.

Elle revit les événements avec la même ardeur et la même énergie, parfois la même douleur. Elle est là, debout, assise, couchée, à vivre ses colères, ses rages et ses envies aussi.

Avec des gestes simples du quotidien, seule sur le plateau, elle redessine le destin de toutes ces femmes.

Le pari de conter sans raconter, de dire parfois sans parler, de rire et de pleurer.